Le Périgord au Soulor. La course d'Alexandre, de l'intérieur.

15 juin 2017 - 13:21

 Dans son nom même, la course Bordes-Pays de Nay-Col du Soulor, en 2e cat FFC, recèle tout l'exotisme et l'émotion qui fait se déplacer loin les cyclistes passionnés. Notre coureur Alexandre Léon au Soulor, c'est un peu Tintin au Tibet, on sent qu'il y a de l'aventure dans l'air, l'envie de découvrir un nouveau monde et de perdre ses repères pour mieux se connaître. Un peu d'inexpérience aussi en ces contrées hostiles qui justement permet d'oser et d'apprendre.

 87 km dont 22 pour le Col du Soulor avec 11 km à plus de 8% de moyenne et plus de 800 M de dénivelé avant de l'aborder à travers le Piémont pyrénéen. Ajoutez à la liste des ingrédients, 35 degrés dans la plaine paloise, une nappe nuageuse qui retient la chaleur même en altitude et 125 coureurs au départ : vous allez vivre une course unique en son genre. Saluons ici la qualité de l'organisation du Vélo Club Nayais qui fait partie de ces clubs qui osent encore organiser des courses en ligne, qui plus est dans des secteurs mythiques du cyclisme! Alex partage son aventure avec Maxime Brochet, du Mérignac Vélo Club, dont l'oncle et la tante Thierry et Annie ont assuré l'accueil en terres béarnaises et le ravitaillement dans le Col, qu'ils en soient chaleureusement remercié !

 Le départ est très rapide, trois points chauds en 15km encouragent notamment ceux qui se savent justes dans les forts pourcentages à livrer, pendant qu'il en est encore temps, un combat dans leurs cordes. A ce jeu, de nombreuses attaques secouent le peloton, Alex se maintient dans les premières positions en accompagnant les mouvements mais sans les déclencher. Dès le 3e point chaud, un groupe de favoris, Alex ne les identifie pas (à part Benoît Ladeiro, SC Serres Castet, vainqueur la veille à Gamia, Alex pense justement qu'il travaille donc ce jour pour ses collègues - le sud cycliste de l'Aquitaine et le nord se connaissent peu finalement), prend le large. De nombreuses escarmouches se développent et plusieurs petits groupes de coureurs vont rejoindre l'avant de la course. Alex, qui a décidé de ne pas trop intervenir dans la première moitié de course, laisse partir mais se demande si c'est la bonne option. A mi-course, avant la terrible montée de Lestelle-Betharram, il décide de reprendre la course à son compte et s'échappe avec deux autres coureurs avec qui le courant passe bien, Mateo Nicouleau, Team A.Po.Ge et Jordan Fiefvez de Bergerac, un autre Périgourdin égaré dans les Pyrénées. Ils sont rejoints avant Lestelle par 7-8 coureurs décidés à rentrer sur la tête de course.

 Alex, en surrégime depuis l'attaque du Piémont qui a fait une sacrée sélection, préfère laisser partir ce groupe au pied du Col pour gérer l'ascension du Soulor. Le groupe va faire la jonction quelques kilomètres plus loin avec les hommes de tête et certains de ses membres vont se classer dans le top 10 de l'épreuve : c'était le bon wagon mais il fallait les jambes ! Alex se classe finalement 60e.

 Voilà une bonne expérience qui donne des repères pour la suite. Et que la montagne est belle ! Et un sacré numéro dans le final du vainqueur Maxime Agut, jeune coureur du VS Lescar!

Commentaires

COMPTEUR SAISON 2017

Nombre de victoires route : 30

Nombre de 2ème places : 24

Nombre de 3ème places : 19

Nombre de 4ème places : 9

Nombre de 5ème places : 11

Nombre de victoires raid : 4

Nombre de victoires en duathlon : 2