Boucles du Périgord vert 2017, des conditions météo dantesques

2 mai 2017 - 22:15

Pour gagner Les Boucles du Périgord vert ce 30 avril 2017, il fallait premièrement être courageux : effectivement, prendre le départ avec de telles conditions météo (pluie sans discontinuer, vent fort et froid 8°) solidarisait l’ensemble des coureurs sur la ligne de départ, chacun tentant de réconforter l’autre !! Deuxièmement, il fallait être persévérant, car nombreux mettront le clignotant, frigorifiés, à bout. Troisièmement, il fallait être fort, et à coup sûr, les vainqueurs de chaque catégorie l’ont été.

Le team Volkswagen teint à féliciter et remercier tous les bénévoles pour l’organisation et particulièrement les signaleurs et les motards qui sont restés vigilants malgré des conditions très défavorables. Enfin, et pour terminer ce préambule, chapeau Laurine pour avoir mitraillé les coureurs depuis la moto, malgré des mains gelées et du matériel qui n’aime pas particulièrement les circonstances aquatiques.

Pour le team Volkswagen, les guerriers présents étaient : Hélène, Séb MATA, Alain, Jérôme, Séb GODEST et Wouter. En DS de choc, KIKI Bonnelie et James, dit « le séb loeb de l’UFOLEP »

En 1ère et 2ème catégorie, le peloton étaient composé d’une cinquantaine d’unités. Comme d’habitude, les premier Km sont courus très rapidement malgré la pluie battante. La première difficulté de Varaigne sera fatale à Jérôme et Aurélien, Seb Mata coince aussi mais il réussit à rentrer. Aurélien décide de couper pour rentrer, gelé, quant à Jérôme, il continu seul pour accumuler les Km en vue d’une future sortie légèrement plus longue (nous y reviendrons) ….. Jérôme sera rattrapé par l’échappée des 3ème catégories, il les accompagnera quelques Km et à voir leur coups de pédale, ces 3 la ne resteront pas longtemps dans cette catégorie, et iront rejoindre la 2ème cat bien plus appropriée à leur niveau.

La course vue de l’intérieur par Séb MATA.

« Donc pour ma part, il a fallu batailler pour rentrer dans le peloton après avoir sauté dans la bosse de Varaignes car en haut de la bosse avec 300 m dans la vue l'affaire était bien mal engagée et ce qui m'a permis d'y arriver c'est les voitures suiveuses et notamment James et Kiki Bonnelie. Après être rentré je reste gentiment à l'abri car la 2 ème grosse difficulté arrive à Abjat sur Bandiat et là, pas de miracle je bascule en haut avec 150 m dans la vue. Je m'accroche à un 1ère, seulement devant ça roule fort et comme à Varaignes je réussi à rentrer grâce à un virevoltant James tel un Alain Prost dans ses grandes années !!! Une fois rentré, je me refais la cerise et je m'emplois de nouveau avec Wouter pour boucher un contre car il y  avait des 2ème catégories dedans, arrive la 3ème grosse difficulté, la montée sur Nontron, mais par chance ça monte au train et je ne me laisse pas distancer donc il ne reste plus que la dernière boucle de 28 kms et sous les conseils d'Éric Raud présent dans le groupe, qui me dis que j'ai un coup à faire, je reste sagement à l'abri ne sachant pas combien de 2ème catégorie sont encore présents.  Après St Martin le Pin, je décide de faire un état des forces en présence donc  nous sommes plus que 6 de 2ème catégorie pour se jouer la victoire. J'hésite à attaquer avant la bosse au risque de faire 6, j'attends donc la montée sagement sur Nontron et je monte à mon train en suivant et je fais donc 5ème !! C'est pour moi une grande satisfaction en plus du sourire et de la joie à l'arrivée de mes coéquipiers Jérôme, Benjamin, Alain et Aurélien ».

Concernant Séb Godest et Wouter, l’affaire sera bien différente !! Wouter, congelé, met le clignotant à la fin de la 1ère boucle, quant à Sébastien, il fera partie du contre qui reviendra sur les échappées du jour accompagné notamment de Jean Pascal Carlier de Ribérac. Cette échappée comptera jusqu’à 3 minutes d’avance sur le peloton. 7 coureurs vont s’élancer sur la 2ème boucle. Le deuxième passage sur la ligne à Nontron fera des dégâts et 3 coureurs vont se détacher définitivement pour se disputer la victoire. Maxime Burbeau du Roc Cyclo attaquera à 2 reprises et c’est Séb qui bouchera le trou, le 3ème coureur en la personne de Florian Jarnac ne contribuant pas à la chasse. L’arrivée sera réglée par Maxime Burbeau, intouchable actuellement sur toutes les courses auxquelles il participe, quant à la 2ème place, elle aura pu être attribuée à Sébastien qui a fourni le plus de travail, mais ce dernier sera bien déçu par le comportement de son partenaire d’échappée, privilégiant le podium à la sportivité …. La sagesse viendra certainement avec l’âge.

Une magnifique 3ème place qui vient récompenser le travail de Sébastien et sa ténacité lorsque les éléments se seront déchainés toute la course sur les coureurs. Bravo à tous.

Les photos de Laurine

https://goo.gl/photos/nKHZ6CjvWZHA48um9 

Commentaires

COMPTEUR SAISON 2017

Nombre de victoires route : 30

Nombre de 2ème places : 24

Nombre de 3ème places : 19

Nombre de 4ème places : 9

Nombre de 5ème places : 11

Nombre de victoires raid : 4

Nombre de victoires en duathlon : 2